NEW YORK, 26 janvier (Xinhua) — Le nombre total de cas de COVID-19 a dépassé mardi les 100 millions dans le monde, selon le Centre pour la science et l’ingénierie des systèmes (CSSE) de l’université Johns-Hopkins.

Mardi à 14H22 heure locale (19H22 GMT), le nombre total de cas enregistrés à travers le monde a atteint 100.032.461, dont 2.149.818 décès, selon les données du CSSE.

Ce sont les Etats-Unis qui ont signalé le plus grand nombre de cas confirmés et de décès au monde, avec 25.362.794 cas et 423.010 décès. L’Inde a quant à elle enregistré 10.676.838 cas, se classant au deuxième rang mondial. Le Brésil occupe la troisième position pour le nombre de cas, avec 8.871.393 cas confirmés, mais la deuxième position pour le nombre de décès, avec 217.664 décès liés au coronavirus.

Les autres pays ayant enregistré plus de deux millions de cas comprennent également la Russie, le Royaume-Uni, la France, l’Espagne, l’Italie, la Turquie, l’Allemagne et la Colombie. Les autres pays ayant enregistré plus de 50.000 décès sont l’Inde, le Mexique, le Royaume-Uni, l’Italie, la France, la Russie, l’Iran, l’Espagne, l’Allemagne et la Colombie, selon le décompte du CSSE.

Le 8 novembre, le total mondial des cas de COVID-19 a atteint 50 millions. Ce nombre a doublé en à peine deux mois et demi.

Les Etats-Unis restent de loin le pays le plus touché, avec plus d’un quart des cas mondiaux et près de 20 % des décès à travers le monde.