TOKYO, 13 janvier (Xinhua) — Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga a annoncé mercredi sa décision d’étendre l’état d’urgence à sept préfectures de plus dans le pays devant la progression de l’épidémie de nouveau coronavirus.

Le dispositif va ainsi être étendu, d’ici le 7 février, aux préfectures d’Osaka, de Kyoto et d’Hyogo (ouest), d’Aichi et de Gifu (centre), de Fukuoka (sud-ouest) et de Tochigi (est). Pour l’heure, l’état d’urgence ne concernait que Tokyo et trois préfectures voisines, a rappelé la chaîne NHK.

Les mesures sanitaires induites par cet état d’urgence ciblent principalement les restaurants et bars, appelés à fermer à 20h, et recommandent aux habitants d’éviter les sorties non indispensables le soir.

Le gouvernement japonais avait déclaré l’état d’urgence en avril de l’année dernière dans certaines des 47 préfectures du pays, dont Tokyo et Osaka, avant de l’étendre à l’ensemble du pays et de le lever entièrement fin mai.