OTTAWA, 29 novembre (Xinhua) — Le Canada a annoncé dimanche une extension des restrictions sur les voyages internationaux afin d’empêcher la propagation du COVID-19.

Dans un communiqué publié dimanche, le ministre canadien de la Sécurité publique et de la protection civile, Bill Blair, a annoncé que les restrictions imposées aux citoyens américains pour entrer au Canada seront prolongées jusqu’au 21 décembre, et que celles imposées aux voyageurs en provenance d’autres pays continueront jusqu’au 21 janvier.

Ces restrictions, qui ont été mises en place le 16 mars, interdisent à la plupart des ressortissants étrangers d’entrer au Canada pour des voyages non essentiels. Il existe un certain nombre d’exceptions pour les membres immédiats de la famille des citoyens, les travailleurs essentiels ou saisonniers, les soignants et étudiants étrangers, pour n’en nommer que quelques-uns.

En repoussant les dates d’expiration, le changement aligne le calendrier des restrictions sur celui qui régit la frontière terrestre entre le Canada et les Etats-Unis. Auparavant, les restrictions internationales expiraient le dernier jour de chaque mois, tandis que celles à la frontière américano-canadienne expiraient le 21.

Les deux ont été systématiquement prolongées depuis le mois de mars.

« Le gouvernement continue d’évaluer les restrictions et les interdictions de voyage ainsi que l’obligation de mettre en quarantaine ou d’isoler de façon continue pour s’assurer que les Canadiens restent en bonne santé et en sécurité », a indiqué M. Blair dans son communiqué.

« La capacité d’harmoniser les dates de prolongation des voyages aux Etats-Unis et à l’étranger, ainsi que l’ordonnance d’isolement obligatoire, à compter du 21 janvier 2021, permettra au gouvernement de communiquer toute prolongation ou tout changement de voyage le plus rapidement possible et d’offrir une certitude aux Canadiens, aux Etats-Unis et aux voyageurs internationaux », a-t-il poursuivi.

En date de dimanche soir, le Canada a signalé un total de 370.278 cas de COVID-19 et 12.032 décès, selon la chaîne de télévision canadienne CTV