ALGER- Le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Pr Abderrahmane Benbouzid a déclaré qu' »un nouveau souffle sera donné aux services des urgences médicales des Etablissements sanitaires hospitaliers et de proximité à travers le pays.

« Cette opération s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie du ministère pour la réforme des hôpitaux de manière à assurer au citoyen des prestations de santé de proximité de qualité », a déclaré Pr Benbouzid lors de l’inspection des deux services d’urgences médicales chirurgicales des CHU Mustapha Pacha et Nafissa Hamoud (ex Parnet) accompagné de ministre délégué chargé de la Réforme hospitalière, Pr Ismail Mesbah et du wali d’Alger, Youcef Chorfa.

Le service des urgences médicales chirurgicales de l’hôpital Mustapha Pacha a été transféré dans un département plus spacieux et celui du Centre hospitalier d’Hussein Dey a été transféré à l’extérieur de l’établissement, et ce pour l’allègement de la pression sur ces deux établissements et l’admission d’un plus grand nombre de malades.

Cette opération , qui ne se limite pas aux deux nouveaux services pilotes, sera élargie aux autres établissements hospitalo-universitaires et de proximité de cette région ainsi que les autres régions du pays ».

La délégation a reçu des explications exhaustives sur le service des urgences de Mustapha Pacha qui sera bientôt prêt  après équipement et aménagement de ses différents services. Ce nouvel espace aura une entrée indépendante pour les malades et les ambulances de manière à éviter la congestion.

Un exposé exhaustif a été présenté à la délégation sur le nouveau service des urgences médicales chirurgicales du CHU d’Hussein Dey, sis près du siège de la Circonscription administrative d’Hussein Dey et qui a été mis en service après avoir été doté du matériel nécessaire.

Pour sa part, le wali d’Alger, Youcef Chorfa a évoqué « l’élaboration d’un plan sanitaire du territoire pour les services des urgences médicales, aussi bien pour les CHU que pour les centres de proximité, pour alléger la pression sur les grands établissements », précisant que la concrétisation de cette opération se fera en 2020/2021 une fois ces services dotés de moyens humains nécessaires.

Aps