Zhong Nanshan, célèbre pneumologue chinois, a appelé à l’adoption de mesures rigoureuses de lutte contre l’épidémie dans la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong, où de nouveaux cas de COVID-19 sont rapportés chaque jour.

Actuellement, les taux de prévalence et de mortalité de COVID-19 à Hong Kong sont respectivement d’environ 37 pour 100.000 et de 0,7 pour 100.000, et ces chiffres ne sont pas particulièrement élevés, a déclaré mercredi M. Zhong dans une interview accordée à Xinhua.

Hong Kong a signalé mercredi 118 cas confirmés supplémentaires de COVID-19, marquant le huitième jour consécutif avec plus de 100 nouveaux cas.

L’épidémie a été bien maîtrisée à Hong Kong de février à avril, a déclaré M. Zhong. “Cependant, depuis le 18 juillet, à quelques exceptions près, le nombre quotidien de nouveaux cas de COVID-19 a dépassé 100, avec un pic de 145. »

La transmission communautaire se produit déjà à Hong Kong, mais l’expert a déclaré que la ville n’avait pas connu la croissance exponentielle de nouveaux cas observée dans certains pays occidentaux, grâce à des interventions gouvernementales et sociales.

A partir de mercredi, les repas dans les restaurants sont interdits, et le port du masque est obligatoire dans tous les lieux publics à Hong Kong, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. La limite de rassemblement social a également été abaissée de quatre à deux personnes.

M. Zhong a également recommandé que Hong Kong renforce les tests d’acide nucléique, en particulier le dépistage des porteurs asymptomatiques, qui peuvent être très contagieux.

« Mon conseil est un dépistage de l’acide nucléique à l’échelle de Hong Kong, au lieu de se restreindre à l’arrondissement de Wong Tai Sin. La détection précoce et l’isolement précoce contribuent à réduire la transmission entre les personnes », a-t-il déclaré.