BRUXELLES – Les membres de l’Union européenne ne sont pas parvenus vendredi à adopter une liste définitive de pays tiers jugés sûrs dont les habitants pourraient se rendre dans l’UE à partir du mois de juillet.

Les Etats-Unis, le Brésil et la Russie ne devraient pas figurer sur cette liste en raison de la persistance, voire de l’expansion, de l’épidémie liée au nouveau coronavirus sur leur territoire.

Les ambassadeurs des Vingt-Sept se sont réunis pour tenter d’établir les critères permettant de garantir à partir de mercredi un accès libre et sans quarantaine à l’UE.

Une liste de 10 à 20 pays leur a été soumise mais beaucoup d’ambassadeurs ont dit avoir besoin de consulter leur gouvernement au préalable, ont rapporté des diplomates.

Cette liste ne comprenait pas les Etats-Unis, le Brésil et la Russie, selon un diplomate.

Les gouvernements des Vingt-Sept sont censés fournir une première réponse d’ici samedi soir.