PARIS (Reuters) – Le groupe pharmaceutique français Sanofi s’apprête à supprimer jusqu’à 1.680 postes en Europe, a-t-on appris vendredi de deux sources proches du dossier.

Ces suppressions de postes s’étaleront sur trois ans, a précisé une autre source.

Quatre sources proches du dossier avaient déclaré à Reuters jeudi que cette question serait évoquée avec les représentants des salariés dans les jours à venir, sans donner plus de précisions.

Ces discussions interviennent près de six mois après l’annonce par le directeur général Paul Hudson d’un plan de baisse de coûts de deux milliards d’euros.